L’Histoire de Robato Ramen, restaurant Japonais à Marseille

Ramen Marseille

Nous vous servons des Ramens à Marseille depuis déjà plusieurs mois et certains d’entre vous ont déjà des recettes préférées.
Maintenant que les présentations gustatives ont été faites, il serait peut être temps que nous vous en disions plus sur l’histoire Robato Ramen et du hasard de la rencontre des deux fondateurs. 

Aujourd’hui, chers gourmand.e.s, on rattrape notre impolitesse et nous vous en en disons un peu plus sur la genèse de notre restaurant Japonais et comment les baguettes de Rémi et Robert se sont un jour croisées. 

Rencontre de deux fondus de Ramens Japonais à Marseille

Pour se lancer dans l’ouverture d’une cantine à Ramen à Marseille, il faut être soit un peu fada ou bien complètement passionné. Une chance, Robert et Rémi, les fondateurs de Robato Ramen, sont tous les deux suffisamment passionnés pour croire en leur fantaisie ! 

Et de leur rencontre est né le projet un peu farfelu de régaler la cité phocéenne avec des Ramens. 

La passion d’un voyageur Marseillais 

La passion de Rémi prend vie lorsque ce Marseillais fan de culture Japonaise, est allé poursuivre ses études à Paris. 

La quantité de restaurants asiatiques que l’on peut trouver là haut est immense, et la curiosité de Rémi pour la gastronomie nippone aussi ! 

Ce gourmand s’attable alors régulièrement dans les restaurants japonais de la capitale, et se lance dans une véritable exploration culinaire. Il fait quelques heureuses découvertes Sushi, Yakitori, Onigiri.. Mais ce qu’il préfère c’est les bols de Ramens ! 

Rémi est séduit par ce bouillon de nouilles de blé, et aime se laisser transporter par les nombreuses variations de marinades, de taré, et de viandes… C’est une révélation gustative, qui devient une obsession culinaire.
Il prend alors ses habitudes dans certaines de ces cantines à Ramens qu’il visite souvent. Il revient régulièrement goûter les nouvelles recettes.. Il s’intéresse, expérimente et teste… Il demande parfois aux chefs de réaliser des adaptations avec certains ingrédients. 

C’est ainsi que la gourmandise et la curiosité de Rémi le guident au cœur des bols de Ramens. 

Un délicieux plat populaire du Japon 

Mais c’est pendant un voyage au Japon que Rémi fait véritablement connaissance avec son plat favori. 

On peut trouver des ramens partout sur l’archipel nippone, ils sont servis dans des échoppes aux coins des rues, et trônent à la carte de la plupart des restaurants. Au japon, Rémi déguste des ramens à presque chaque repas. Pendant 3 semaines, notre “ramenophile” se régale de ramens japonais et de leur saveurs authentiques. Il se laisse guider par ses envies, et collecte des idées de compositions qu’il n’avait jamais fait tester aux chefs des ses cantines parisiennes.

De retour du Japon, dans sa ville natale, Rémi veut continuer à amuser ses papilles et cherche où déguster des ramens à Marseille ? 


Il fait la découverte de certaines adresses gourmandes mais il constate malheureusement que peu de restaurants Japonais à Marseille s’intéressent aux ramens…

Diet vegetarian bowl of noodle soup of shiitake mushrooms, carrot and boiled eggs. Japanese food. Top view. Flat lay

Et un chef cuisinier loin de ses racines

Dans son quartier natal de la Plaine à Marseille, Rémi s’est associé dans le projet de la Briqueterie, première résidence des experts du Numérique à Marseille. C’est dans ce lieu qu’il fait un jour la connaissance de Robert. Vous le devinez, Robert deviendra dans les prochaines lignes de cet article le Chef historique de Robato Ramen.

Ce cuisinier venu d’Estonie est en cours de reconversion à Marseille, et il a commencé en été 2019 une formation au métier de développeur dans l’espace de travail collaboratif. 

En Mars de cette année-là, Robert n’a pas dérogé à la règle et s’est trouvé confiné chez lui. Le chef Estionnien a naturellement passé une partie de son temps libre en cuisine. 

C’est en cherchant des recettes qui lui permettent de cuisiner son poulet jusqu’à la carcasse, que Robert à commencé à s’intéresser aux déclinaisons de bouillons à la japonaise.  

Lui qui n’avait jamais goûté un ramen, il est transporté par la douceur réconfortante, et la saveur umami de ces soupes. Il se plonge alors dans les recettes de nouilles au bouillon.

Il essaye d’abord les recettes qu’il trouve ça et là, et puis il approfondit par lui-même l’exploration de nouveaux goûts si différents de la tradition culinaire Estonienne. 

Très vite la cuisine de Robert est continuellement parfumée au bouillon de légumes,  et quand il ne s’y trouve pas Robert s’amuse à coder un site web où il pourrait streamer et partager à ses proches ses préparations !
Notre chef estonnien est lui aussi piqué par la passion des ramens. 

Déconfiné, Robert propose une dégustation à la Briqueterie. Rémi et Robert font connaissance et comprennent rapidement qu’ils ont une passion commune pour les Ramens ! 

L’un cuisine et l’autre déguste.. ils vont passer de nombreuses soirées à discuter Shiitake et Taré, et à se régaler des Ramens de Robert. 

Passionnés et généreux, ils veulent partager leurs trésors avec plus de gourmands et dessinent ensemble les contours d’un projet un peu fou de sortir les Ramen de Robert de sa cuisine.

La naissance d’un restaurant japonais de Ramen à Marseille 

Pour se lancer, il a fallu que Robert et Rémi sélectionnent leurs 3 recettes préférées. et prévoient assez de nouilles pour tous les convives qui avaient réservé pour le tout premier service de Robato Ramen à la Briqueterie. 

C’est dans ce lieu que le bouillon de Robato Ramen a vraiment commencé à frémir. Et à faire saliver d’autres papilles que celles de Robert et Rémi.
Après ce premier service, les amateurs de ramen veulent revenir, les deux gourmands proposent alors d’autres dégustations. 

Tout doucement, le concept prend vie à la briqueteriel’idée plaît et les recettes aussi ! 

Ces premiers pas réjouissants poussent Robert et Rémi à penser le projet plus loin, et à commencer à rêver d’un restaurant… 

Ils donnent un nom à cette aventure : Robato Ramen.
Ro-ba-to comme Ro-ber-t, un nom qui rend hommage en japonais notre Chef cuisinier.

Ils se mettent en quête de fourneaux disponibles pour accueillir leur batterie de cuisine, et croisent la route de Xavier qui veut faire de son restaurant la Marmite Joyeuse un incubateur de bonnes tables Marseillaises. 

Une (ou deux) dégustations de Ramens plus tard, Xavier est d’accord pour ouvrir temporairement les portes de ses cuisines à Robert et Rémi. 

Pendant 3 mois d’hiver, 1 soir par semaine, de 19h à 22h le fumet des ramens de Robato embaume les cuisines de la Marmite Joyeuse. 

Le carnet de réservation ne désemplit pas et tous les soirs sont complets. L’équipe de Robato ajoute même un service et sert jusqu’à 90 ramens certains soirs. 

Le début est sportif pour les deux néo-restaurateurs, mais grâce aux proches de Robato et à la curiosité de la clientèle de la Marmite, ce début est surtout encourageant. 

Nos deux passionnés de bouillon de nouilles de blé sont maintenant convaincus que les ramens ont leur place dans les cuisines d’un restaurant japonais à Marseille. Ils recherchent un lieu pour poursuivre ce qui a été commencé à la Marmite Joyeuse. 

Robato a besoin de nouveaux fourneaux !

Robato Ramen, le nouveau restaurant Japonais à Marseille 

C’est à La Table d’Hélène que les écumoirs de Robato clarifient de nouveau le bouillon.
De nouveau 3 soirs par semaine, mais un quartier différent, avec une clientèle différente, une nouvelle opportunité pour Robert et Rémi de se tester et de se rapprocher de leur but. 

Cette fois, Robato présente sur sa carte aux côtés des Ramens, des entrées et des desserts, ainsi qu’une sélection de bières asiatiques, de vins natures, et de whisky japonais. 

Car Rémi garde en souvenir les Izakaya du Japon et rêve secrètement de re-créer à Marseille un de ces lieux de convivialité à la japonaise où on peut simplement se régaler d’une gastronomie gourmande et joyeuse. 

En attendant que ce Yume (rêve en japonais) soit rendu possible, Robato vous accueille du mercredi au vendredi de 19h à 22h à la table d’Hélène, au ​​63 All. Léon Gambetta, 13001 Marseille. 

Nous espérons vous voir nombreux ! A bientôt les gourmand.e.s !